HISTOIRE THEME 2 - LES TRANSFORMATIONS POLITIQUES ET SOCIALES DE LA FRANCE DE 1848 À 1870

Sujet d’étude - Victor Hugo (1802-1885), un artiste engagé

Comment Victor Hugo est-il devenu une grande figure pour les républicains entre 1848 et 1870 ?

1. Victor Hugo sous la monarchie constitutionnelle (1829-1848).
xxxxxAvant 1848, Victor Hugo est déjà un auteur reconnu car il est célèbre pour ses romans, poésies et pièces de théâtre ; il gagne sa vie en tant qu’écrivain et devient membre de l’Académie française.
xxxxxIl défend ses idées politiques en soutenant la monarchie constitutionnelle mais aussi ses idées sociales en s’engageant pour l’abolition de la peine de mort.

xxxxxPour faire avancer ses idées, ses moyens d’action sont multiples: publier un livre (Dernier jours d’un condamné), prononcer un discours (à l’Académie française) ou faire une loi (nommé à la Chambre des pairs).

2. Victor Hugo sous la IIe République (1848-1852)
xxxxxEn 1848, Victor Hugo devient républicain puisqu’il est élu à l’Assemblée et qu’il soutient la candidature de Louis-Napoléon Bonaparte à la présidence de la République.
xxxxxPolitiquement il défend la démocratie puisqu’il soutient le suffrage universel contre le suffrage censitaire et socialement il veut mettre fin à la misère. En fait, il veut aider les classes populaires pour éviter qu’elles ne fassent la révolution.
xxxxxSes moyens d’action sont surtout politiques : il est élu député à deux reprises en 1848 et 1849, il prononce des discours admirés à l’Assemblée législative et vote contre le suffrage censitaire mais sans succès.

3. Victor Hugo sous le Second Empire (1852-1870).
xxxxxSous l’Empire, Victor Hugo reste républicain et s’oppose au coup d’état du 2 décembre 1851 et donc à l’empereur Napoléon III. C’est pourquoi il doit s’exiler (quitter la France) en Belgique puis à Jersey et Guernesey et la publication de ses livres est interdite en France.
xxxxxSon exil ne l’empêche pas de critiquer violemment la politique de l’empereur Napoléon III et son régime autoritaire. Il continue aussi à dénoncer la misère sociale du peuple.
xxxxxIl se construit ainsi une image d’opposant en utilisant la photographie et surtout la littérature comme une arme contre l’empereur. C'est pourquoi il publie un pamphlet politique (Napoléon le Petit), des poèmes (Les Châtiments) et un roman social (Les Misérables) qui circulent en secret jusqu’en 1870.

Notions & vocabulaire :
démocratie : régime politique où le peuple est souverain et exerce le pouvoir directement ou indirectement par l’exercice du vote.
suffrage universel : système électoral où tous les hommes citoyens obtiennent le droit de vote à leur majorité (21 ans en 1848) quelque soit leur niveau de revenu.
suffrage censitaire : seuls les citoyens les plus riches ont le droit de vote.
régime autoritaire : régime politique dont le chef de l’état concentre de nombreux pouvoirs et contrôle la société.
Notions du chapitre précédent d'Histoire
monarchie constitutionnelle :
régime politique où le pouvoir royal est limité par une constitution rédigée par les représentants de la nation, à la différence de la monarchie absolue où le roi détient tous les pouvoirs.
république : régime politique où le pouvoir exécutif est détenu par une ou des personnes élues, à la différence de la monarchie qui est héréditaire.
empire : régime politique dirigé par un empereur au pouvoir autoritaire et le territoire, souvent conquis, sur lequel il s’exerce.
révolution : transformation brusque et profonde du pouvoir politique et de l’organisation sociale.