HISTOIRE 1 - L’EUROPE ET LA RÉVOLUTION FRANÇAISE (1789-1815)

Sujet d’étude - Le 10 août 1792, de la monarchie à la république

En quoi cette journée révolutionnaire marque-t-elle une rupture dans la Révolution ?

1. Les origines du 10 août 1792.
xxxxxEn 1791, Louis XVI tente de fuir à l’étranger et de se réfugier auprès des monarchies européennes mais il est ramené à Paris et perd la confiance du peuple. Cependant il ne perd qu’une partie de ses pouvoirs quand l’Assemblée nationale transforme la monarchie absolue en monarchie constitutionnelle.
xxxxxEn 1792, le contexte est difficile pour la France, qui accumule les défaites dans la guerre qu’elle a déclarée aux monarchies européennes. En juillet, la déclaration du duc de Brunswick, commandant des forces européennes, menace les Parisiens s’ils s’en prenaient au roi. Face à cette menace, les Parisiens sont de plus en plus inquiets et agités.

2. Le 10 août 1792 : la monarchie renversée.
xxxxxPendant la journée du 10 août 1792, les sans-culottes, c’est-à-dire des révolutionnaires issus du peuple (artisans, ouvriers qui portent le pantalon), qui veulent renverser la monarchie sont opposés au roi Louis XVI protégé par les gardes suisses et l’Assemblée nationale. La garde nationale, milice de citoyens parisiens aux ordres de l’Assemblée, est divisée.
xxxxxLe matin du 10 août, les sans-culottes attaquent et prennent le palais des Tuileries, la résidence du roi dont ils veulent s'emparer. Les combats sont très violents : 1000 personnes trouvent la mort. Cependant Louis XVI et sa famille échappent au massacre et se réfugient à l’Assemblée nationale.
xxxxxSous la pression des sans-culottes, les députés privent Louis XVI de ses pouvoirs le même jour. Le 21 septembre 1792, ils abolissent la monarchie et proclament la République.

3. Les débuts difficiles de la 1ère République 1793-1794.
xxxxxL’exécution du roi Louis XVI, le 21 janvier 1793, entraine une double menace pour la nouvelle République : à l’extérieur, les monarchies européennes s’unissent et attaquent la France ; à l’intérieur, les royalistes se soulèvent en Vendée.
xxxxxLes armées révolutionnaires repoussent les monarchies européennes à l’extérieur et réprime la révolte de Vendée à l’intérieur : la République est sauvée. Cependant pour réprimer toute opposition politique, la République ne respecte pas les droits des citoyens, qui peuvent être suspectés et arrêtés à tout moment sans preuves. Elle devient une forme de dictature : c’est le régime de la Terreur.

Notions & vocabulaire :
monarchie constitutionnelle : régime politique où le pouvoir royal est limité par une constitution rédigée par les représentants de la nation, à la différence de la monarchie absolue où le roi détient tous les pouvoirs.
sans-culotte : révolutionnaire issu du peuple (artisan, ouvrier qui porte le pantalon).
garde nationale : milice de citoyens parisiens aux ordres de l’Assemblée nationale.
république : régime politique où le pouvoir exécutif est détenu par une ou des personnes élues, à la différence de la monarchie qui est héréditaire.
Terreur : régime qui transforme la république en une forme de dictature en 1793-1794.